Posté par le Mar 2, 2019 dans Paris en ligne |

Actuellement, les risques d’addictions dans les divers jeux en ligne se voient de plus en plus, c’est notamment le cas pour les jeux d’argent en ligne. Les conséquences vont même jusqu’à causer la mort des joueurs. C’est le cas par exemple d’un homme de 47 ans qui s’est donné la mort après avoir perdu. Sa femme met en garde et parle de l’histoire de son conjoint.

Les témoignages de ses proches

Martin Archambault était un travailleur indépendant dans l’entretien des bâtiments. Sa femme, Linn Robitaille a rapporté que son mari avait commencé les paris quand les contrats pour les entretiens des bâtiments étaient rares. À partir de là, Martin était tout le temps devant son ordinateur. Au début, la somme pariée était seulement de 300 $ et peu de temps après sa mise avait augmenté.

C’était sur le site One Two Trade que Martin faisait ses paris en ligne. Il avait choisi de parier sur la montée ou la baisse du prix d’une devise ou d’une matière première en bourse ou l’option binaire. D’après Linn Robitaille, son mari était persuadé qu’il toucherait environ 1000 $ chaque semaine. Son meilleur ami, Simon Belgiorno a affirmé que Martin lui avait juste dit qu’il avait trouvé une vraie source d’argent.

Ainsi, Martin n’a pas voulu lui donner plus de précision. Faute de quoi Belgiorno n’a pu lui venir en aide et le conseiller. Il a énoncé que les options binaires sont douteuses et qu’il fallait s’en méfier. Selon lui, Martin n’était pas assez prudent, car son accompagnateur sur le jeu était louche.

One Two Trade est accusé d’avoir incité Martin Archambault au pari

Le siège d’One Two Trade se trouve sur une île de la mer de la Méditerranée à Malte. Le 22 décembre, un représentant du site aurait appelé Martin. Ce dernier l’avait incité à parier toutes les 30 secondes sans être obligé d’attendre 15 minutes. Selon Robitaille, c’est de cette manière que son mari a commencé à tout perdre.

Par la suite, un autre représentant l’appelle et propose de lui prêter 2000 $ pour qu’il puisse continuer. Martin avait l’obligation de miser 20 fois plus que d’habitude. Il continua donc et une semaine plus tard, voilà qu’il mise le reste de son argent. C’était le 30 décembre et il avait parié 9300$. C’est après quelques heures que Martin se suicide.

Les commentaires autour du sujet

Alain Dubois a affirmé que : « C’est peut-être le crime organisé qui possède le site. On ne sait pas si les transactions sont réelles ou pas. Ce n’est pas nécessairement le cas du site OneTwoTrade sur lequel Martin Archambault a perdu près de 10 000 $, mais le fait que la plateforme soit basée à Malte devrait déjà inciter à la prudence ».

Cette porte-parole d’EMJEU a rajouté : « Quand elles trouvent un pigeon, elles vont le plumer jusqu’au bout. La notion d’instantanéité du jeu fait en sorte que le joueur n’a pas le temps de réfléchir ». Par contre, One Two Trade n’a émis aucun commentaire.

D’après un travailleur social, il est assez difficile de savoir qui est derrière un site de paris. Le joueur peut perdre son argent rien que pour cela. Il n’existe pas également de recours possible au tribunal. Il note également le risque que comporte ce type de site qui n’est pas enregistré auprès de l’Autorité des marchés financiers ou AMF. Un site du genre est très douteux.