Posté par le Nov 25, 2017 dans Casino |

La passion du jeu ne touche pas que les gens ordinaires ou les riches. Récemment, c’est un moine bouddhiste qui a fait parler de lui par son addiction au blackjack. Pour s’adonner à ce jeu, il aurait volé 263 000 dollars à sa communauté.

Des offrandes pour jouer

Khang Nguyen, tel est le nom de ce religieux de 38 ans, qui il y a une semaine se retrouvait devant le tribunal fédéral pour détournement de fonds. Ce dernier avait été accusé suite à la disparition d’une somme de plus de 250 000 euros. Cet argent, il l’a utilisé pour faire du blackjack, une passion qui l’a propulsée dans le cercle infernal de l’addiction. Comment a-t-il pu dérober une telle somme ? Pour répondre à cette question, il faudrait remonter le temps. En fait, le moine a commencé à prélever de l’argent dans l’association qu’il présidait depuis janvier 2013. Il tenait à l’origine trois comptes bancaires conservant les offrandes des fidèles. Le manège de ce religieux rémunéré à 1 000 dollars par mois, dura jusqu’en août 2014.

Des milliers de dollars pour chaque session

Pour assouvir sa soif de jouer, Khan Nguyen se déplaçait dans une maison de jeu de Louisiane tous les deux jours. Le moine s’adonne à sa passion discrètement sur une table du casino. Il pouvait perdre jusqu’à près de 10 000 dollars à chaque fois qu’il jouait. En septembre 2015, le religieux fut arrêté par la police à l’aéroport de New York. On a estimé ses pertes à 13 000 dollars mensuel pour la période de 2013 à 2014. Après cumul, des sommes dépensées entre janvier 2013 et août 2014, on arrive à un montant de 263 000 dollars. En bon religieux, Khan comptait rembourser petit à petit l’argent qu’il a volé. D’ailleurs, il le faisait régulièrement, mais uniquement lorsqu’il remportait des gains avec lui.